Les décorations murales

En une décennie, cinq commandes publiques pour des peintures murales lui sont attribuées : Les Quatre Saisons à Valentigney (Doubs) en 1953, Les Biches à Laversine (Oise), Les Métiers à Châlons-sur Marne en 1954, Les Jeux à Soisy-sous-Montmorency (Seine et Oise) en 1956, Les Animaux sauvages et domestiques à Corbeil-Essonnes en 1959.

 

Se considérant comme un « artisan », particulièrement respectueux des matériaux et attentif aux innovations dans son domaine, Francis Harburger porte un intérêt véritable aux métiers d’art appliqué. C’est donc avec curiosité qu’il aborde la mosaïque dans les décors destinés aux écoles maternelles, d’Epinay, de Saint-Gratien et de La Saïda à Paris, dont par bonheur, subsistent des éléments in situ. Harburger propose un graphisme décoratif qui privilégie  le dessin d’un contour très présent, dissocié de la couleur, comme à St-Gratien et se détache même de la représentation de motifs figuratifs au profit de la recherche abstraite, comme à Epinay.

En une décennie, cinq commandes publiques pour des peintures murales lui sont attribuées : Les Quatre Saisons à Valentigney (Doubs) en 1953, Les Biches à Laversine (Oise), Les Métiers à Châlons-sur Marne en 1954, Les Jeux à Soisy-sous-Montmorency (Seine et Oise) en 1956, Les Animaux sauvages et domestiques à Corbeil-Essonnes en 1959.

Se considérant comme un « artisan », particulièrement respectueux des matériaux et attentif aux innovations dans son domaine, Francis Harburger porte un intérêt véritable aux métiers d’art appliqué. C’est donc avec curiosité qu’il aborde la mosaïque dans les décors destinés aux écoles maternelles, d’Epinay, de Saint-Gratien et de La Saïda à Paris, dont par bonheur, subsistent des éléments in situ. Harburger propose un graphisme décoratif qui privilégie  le dessin d’un contour très présent, dissocié de la couleur, comme à St-Gratien et se détache même de la représentation de motifs figuratifs au profit de la recherche abstraite, comme à Epinay.

 

 

Les Saisons à Valentigney (Doubs) en 1953,
 toile marouflée.

Les Métiers à Châlons-en-Champagne (Marne) en 1954,
décor in situ, toile marouflée

En 1957, il réalise un panneau figuratif en céramique pour décorer le mur d’entrée du groupe scolaire de Savigny-le-Vieux (Manche). Par un dessin synthétique et enveloppant, cernant les aplats de couleurs saturées, il s’adapte à cette technique nouvelle pour lui.

EPINAY-SUR-SEINE
(Seine-Saint-Denis),
décor in situ, mosaïque

 

Ecole maternelle Jean-Jacques Rousseau.
Architecte D. MICHELIN.

Décoration en extérieur : Bassin et panneau mural en mosaïque dans un patio. 1957-1963

Harburger propose un graphisme décoratif qui privilégie  le dessin d’un contour très présent, dissocié de la couleur, et se détache même de la représentation de motifs figuratifs au profit de la recherche abstraite.

Pour le panneau mural, la composition est dynamique, en lignes circulaires, de part et d’autre d’un trait vertical, suggérant un arbre où se posent des signes-oiseaux. La réalisation en mosaïque permet une grande variété de dominantes et de demi-teintes scintillantes. Notons, que récemment, ce panneau, préservé, s’est vu orner par collage d’une lune et d’étoiles en papier : intervention malicieuse qui aurait sans doute fait sourire l’auteur !

 

Francis Harburger sur l’échelle retouchant le décor peint de Soisy –sous-Monmorency, 1956

Les Animaux sauvages et les animaux domestiques à Corbeil-Essonnes en 1959.

Le Pays de Cocagne, décor in situ,
Ecole maternelle Jean-Zay, 1962, mosaïque de pâte de verre

Francis Harburger sur l’échelle retouchant le décor peint
de Soisy –sous-Monmorency, 1956

Les Animaux sauvages et les animaux domestiques à Corbeil-Essonnes en 1959.

Le Pays de Cocagne, décor in situ,
Ecole maternelle Jean-Zay, 1962,
mosaïque de pâte de verre

Francis Harburger sur l’échelle retouchant
le décor peint de Soisy –sous-Monmorency, 1956

Les Animaux sauvages et les animaux domestiques
à Corbeil-Essonnes en 1959.

Le Pays de Cocagne, décor in situ,
Ecole maternelle Jean-Zay, 1962,
mosaïque de pâte de verre

Natures mortes

Paysages

Portraits

Nus

Hiéroglyphes

Abstraction concrète

Décorations murales

Compositions civiques